Categories

Accueil > Outils > 12 outils de géolocalisation pour Twitter

29 décembre 2012
Eric Bernard

12 outils de géolocalisation pour Twitter

Cet article est la mise à jour d’un article déjà paru sur ce sujet il y a plus d’un an sur un autre site, en ajoutant des outils qui ont vu le jour depuis et en vérifiant les autres.

Des centaines d’outils ont vu le jour autour de l’application de micro-blogging Twitter. Twitter modifiant très régulièrement son fonctionnement, nombreux sont les outils qui sont désormais inaccessibles. Il reste néanmoins quelques sites utilisant la géolocalisation.

La géolocalisation est intéressante à trois niveaux.

  • la géolocalisation de messages, permettant d’avoir une approche de leur densité spatiale.
  • la géolocalisation de contenu, permettant de trouver sur une zone donnée des messages contenant certains éléments ou de visualiser les termes les plus utilisés sur cette zone.
  • la géolocalisation de personnes, permettant de visualiser une catégorie d’utilisateurs (généralement les followers d’un compte) ou de trouver des profils sur une zone donnée.

Ainsi, ces trois types de géolocalisation permettent soit la visualisation d’information, soit la découverte de nouveaux profils. La plupart des applications présentées ici proposent des fonctions qui les font appartenir à plusieurs catégories (la localisation de message permet par exemple généralement de trouver l’auteur du message, et permet ainsi la découverte de profils pertinents).

Ils partagent cependant tous les mêmes limites : ils ne prennent en compte que les profils et/ou les messages qui sont explicitement localisés par leur auteur. Tous les comptes non déclarés (d’une manière ou d’une autre) comme localisés sont ignorés.

Pour mémoire, il est possible pour chaque message de préciser sa localisation en cliquant sur "rajouter votre géolocalisation". Sur Tweetdeck, c’est en haut à droite ("add/change location") etc...

JPEG - 9.9 ko

Voici quelques applications de géolocalisation

  • de messages (Twittervision, Seek A Tweet, GeoChirp)
  • de contenus (TwittingEarth, Trendmaps, Geomeme, Twitonomy)
  • de personnes (MapMyFollowers, Twocation, SocialBro, Tweepsmap, Locafollow).

1. Twittervision

JPEG - 39 ko

Twittervision permet de géolocaliser les tweets et de les placer sur une carte, de manière cumulative. Ainsi une heure de visualisation Twittervision sera différente d’un jour à l’autre. La carte produite ci-dessus représente une heure de Tweets à l’échelle mondiale, le 15 août 2011 de 14h15 GMT à 15h15.

Il est également possible en option de visualiser chaque Tweets et chaque image produite et de cliquer sur la bulle qui apparaît pour voir le message.

2. Seek A Tweet

JPEG - 19.5 ko

Bien qu’il ne soit pas cumulatif comme Twittervision, Seek A Tweet permet de visualiser tous les Tweets émis au moment de la recherche et de les positionner sur une carte. Il permet d’affiner la recherche par mot-clé, et propose un nuage de tag.
Attention, le radius par défaut est à 10, et ne renvoie donc presqu’aucun message s’il n’est pas modifié ou si le curseur n’est pas localisé extrêmement précisément sur une zone d’activité twittesque très active.

3. Geochirp

JPEG - 19.9 ko

Geo Chirp permet, tout comme Seek A Tweet, à partir d’un positionnement sur une carte et en choisissant le rayon d’action, de trouver les messages et les personnes qui twittent en temps réel sur cette zone. Mais les messages ne sont pas positionnés sur la carte.

4. TweetingEarth

JPEG - 19.8 ko

Curieuse application,qui se révèle à l’usage plutôt intéressante pour trouver des comptes thématiques pertinents, dans une zone géographique. La présentation se fait par fuseau horaire - ce qui en fait la grande originalité, mais aussi la limite potentielle -, selon une recherche par mot-clé ou hashtag, le tout présenté en rosace autour de la planète. En cliquant sur un fuseau, la liste des messages apparaît alors en pop-up.

5. Trendsmap

JPEG - 32.3 ko

Le nuage de tag géolocalisé ! Ce site permet de placer sur une carte et de suivre l’évolution en temps réel des hashtags utilisés (ainsi que des mots les plus souvent utilisés n’étant pas forcément des hashtags, comme un nom de personne ou de marque par exemple), et de les différencier par taille selon leur nombre d’occurrences. Il est ainsi possible de voir de quoi l’on parle le plus sur une aire donnée à un moment donné.

En cliquant sur un mot-clé, le cartouche de droite permet de suivre la liste des tweets l’utilisant.

Une autre application intéressante de cette outil réside dans la recherche d’un mot clé et son affichage à l’échelle mondiale permettant ainsi une vision comparative de l’usage de ce mot clé.

6. Geomeme

JPEG - 43.6 ko

Toujours dans le sens de la géolocalisation de contenu, mais dans un tout autre genre, GeoMeme est un comparatif d’usage de mot clés. Il faut entrer deux mots et leur usage sur la zone choisie est comparée et donnée sous forme d’un ratio.

La carte ne sert qu’à définir l’espace d’application de la comparaison, et il ne s’agit pas à strictement parler de géolocalisation.

Principal intérêt (outre l’aspect ludique) ? Dans les (certes pas forcément courantes) situations où la question est binaire, comme un second tour d’une élection présidentielle par exemple.

7. Twitonomy

JPEG - 19.9 ko

Twitonomy est un tableau de bord de suivi d’un compte Twitter, encore en béta test. Il présente une fonction - rare - de géolocalisation des mentions. D’où proviennent les comptes qui en mentionnent un autre dans leurs messages ?
Cette fonction est annoncée comme expérimentale mais fonctionne très bien, et l’ajout des localisations au fur et à mesure qu’elles sont trouvées est dynamique et fort sympathique. On peut regretter le rendu final, mais cet outil pourra sans doute évoluer dans l’avenir.

8. Map My Followers

JPEG - 33.5 ko

Comme son nom l’indique, ce site permet de placer sur une carte l’ensemble de ses abonnés (followers), ou des abonnés d’un compte connu.

9. Twocation

JPEG - 20 ko

Twocation place très simplement le nombre de vos followers par pays. La présentation en aire fausse un peu la perspective (les grands pays apparaissent de toute façon comme plus visibles que les petits), mais l’interface très simple et la sélection des continents par onglet contraste avec certaines usines à gaz. Aucune raison de se priver d’essayer cet outil donc.

10. SocialBro

JPEG - 35.3 ko

SocialBro n’est pas un site mais une application Adobe Air, à installer sur votre machine donc. La fonction de géolocalisation des followers n’est qu’une parmi des dizaines d’autres fonctionnalités de cette véritable plateforme de pilotage de son compte Twitter.

11. Tweepsmap

Un autre outil de localisation de vos followers, sous forme de pourcentage par ville, région ou pays. Esthétiquement moins abouti et moins précis que les autres, le calcul automatique du pourcentage plutôt que des chiffres absolus est néanmoins intéressant lorsque l’on a beaucoup d’utilisateurs.

JPEG - 19.7 ko

12. Locafollow

JPEG - 46.3 ko

Locafollow permet de trouver des utilisateurs de Twitter par descriptif, par nom ou, ce qui nous concerne ici, par localisation.

Pas de positionnement sur une carte ici, mais seulement la possibilité de trouver des utilisateurs en fonction de la localisation qu’ils ont eux mêmes définis dans leurs options. Ainsi une recherche sur "Matam" ne sera pas inclue dans une recherche sur "Sénégal" si l’utilisateur de Matam n’a pas écrit "Matam, Sénégal", mais seulement "Matam".

Un outil très intéressant, qui le serait encore plus s’il se basait sur une véritable géolocalisation.

Le revers de la médaille

Toutes ces applications de géolocalisation permettent de mieux connaître la twittosphère, ce qui s’y dit et quand, de découvrir des comptes à suivre, de mieux participer à la conversation globale et c’est très bien. Mais la géolocalisation a aussi son revers puisqu’elle permet de connaître aussi - de manière individuelle - où vous êtes et de suivre ainsi votre itinéraire.

C’est exactement ce que proposait Creepy ou Please Rob Me. Grâce à ce genre d’outil, vous pouvez géolocaliser chaque tweet produit par un profil donné et ainsi suivre pas à pas les Twittos trop bavards.

Même si Creepy ne fonctionnait plus lors de mon dernier test (décembre 2012) et que les deux outils cités déclaraient avoir un but pédagogique contre une trop large transparence de sa vie privée, il est certain qu’avec le développement des médias sociaux sur mobile et le développement d’applications comme Foursquare, le risque ne va que s’amplifier. Même si pour un journaliste, ces outils peuvent être un bon moyen de vérifier que le scoop "je suis à tel endroit, il se passe quelque chose" n’a pas été envoyé d’un bureau situé à 1000 kilomètres de là, il n’en reste pas moins qu’ils peuvent poser problème dans certaines situations : journalistes en danger, cible potentielle de vol ou d’enlèvement, décideurs discrets...
La géolocalisation reste donc une fonction à manipuler avec modération et en toute conscience.

Vous connaissez d’autres outils (qui fonctionnent) ? N’hésitez pas à les communiquer pour qu’ils soient intégrer dans la liste !

naviguer

7 outils de statistiques Twitter pour les organisations de développement

Partager

Commentaires

1 Message

  • Cédric 17 septembre 2013
    09:32

    Bonjour
    J’avais tweeté cet article que je trouvais intéressant avant de vérifier la qualité des outils.
    Je viens de le faire et il semblerait que la plupart soit devenu HS, probablement à cause du passage à l’API V1.1 pour Twitter.
    Dommage.
    Sinon, il existe aussi une petite app que j’ai développée rapidos : EasyGeoTweets http://www.i-resilience.fr/app/easygeotweets/ Celle-ci devrait s’améliorer rapidement.

    repondre message

Répondre à cet article